Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Navigation

Actions sur le document

Carte blanche et grise à Anne-Marie Klenes

Girations

Carte blanche et grise à Anne-Marie Klenes !

Venez assister à la mise en place d’une installation d’ardoises de l’artiste Anne-Marie Klenes !

Work in progress - Carte blanche et grise à Anne-Marie Klenes
© Ville de Liège

Née à Vielsam, Anne-Marie Klenes vit et travaille à Prouvy (Gaume) et Liège (où elle enseigne la sculpture à l’Académie des Beaux-Arts). Fascinée par la pierre de schiste et ses qualités, à la fois fragile, friable et solide, Anne-Marie Klenes la travaille sous toutes ses formes. Elle s’est particulièrement intéressée aux ardoises en schiste, qui ont longtemps été extraites des ardoisières de Gaume et du Luxembourg. Initiée aux métiers ancestraux de la taille et du placement des ardoises, Anne-Marie Klenes en a fait une pratique artistique, qu’elle décline en sculptures, en gravures, en installations intérieures ou extérieures, en intégrations à des bâtiments.

La Boverie a donc proposé à Anne-Marie Klenes d’investir la grande Verrière dessinée par l’architecte Rudy Ricciotti et d’y réaliser une nouvelle installation. Plus de 5000 ardoises sont nécessaires à cette création inédite, qui se compose de plusieurs formes circulaires, de petite et moyenne hauteur. Posées à même le sol par l’artiste, les ardoises sont délicatement serrées les unes contre les autres et dessinent une œuvre toute en volutes, à la fois vivante et en mouvement. Car, même « installées », les ardoises continuent de vibrer et de bouger entre elles… Un travail artistique d’une grande sensibilité, qui associe liberté d’esprit, énergie physique, et dialogue avec le lieu.

Venez assister à la mise en place de cette création par Anne-Marie Klenes à La Boverie, ces mercredi (de 15h à 17h30) et jeudi après-midi. L’artiste répondra aux questions des visiteurs.

L’œuvre installée sera ensuite visible dans la Verrière de La Boverie jusqu’au 18 août, à proximité de l’exposition des dessins et peintures de Cécile Vandresse et de l’installation de « pierres sonores » de Tony Di Napoli.